Par lui-même

 

 BGFV

 

 

 
On entre à pas feutré dans l’intimité du chanteur. Pendant 2h, Georges Brassens si pudique, se découvre, parle, chante. Rien d’extraordinaire, juste son quotidien filmé entre 1952 et 1957.
Au tout début de sa carrière, avec l’un de ses premiers salaires, Georges Brassens s’offre une caméra 16 mm. Il tourne alors de nombreux films amateurs et filme ses parents, ses amis, ses amours : un univers et des êtres qui sont restés dans l’ombre de son succès et qui lui ont inspirés certaines de ses plus belles chansons

 

C’est un peu par hasard que la documentariste Sandrine Dumarais découvre des bobines de films amateurs où Georges Brassens a filmé son quotidien, ses vacances, ses amis.

 

aazez

 

Chacun connaît Georges Brassens, le chanteur à la pipe et à la guitare, ses refrains, ses mots, sa voix… mais qui connaît l’homme? Pendant près de 10 ans, il assemble, annote, archive ses films qui seront  conservés par sa famille.

 

http://culturebox.francetvinfo.fr/cinema/documentaire/georges-brassens-film

 

Le visionnaire…

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

Chemins de mots et de poesies |
Eloge de la critique |
Livredethot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Yengift
| Stephanienerita
| Stephanie durieux