Georges Cohen Léonard Brassens

2010.2011

 

Réédition du 33 tours pour la 1ère fois en CD. Brassens est et demeure le chanteur français le plus interprété dans toutes les langues. D’origine néozélandaise, Graeme Allwright, devenu francophone, il signera bon nombre de succès sur son propre répertoire : Jolie Bouteille, Il faut que je m’en aille. C’est à lui que nous devons la géniale adaptation française de Suzanne de Léonard Cohen. C’est tout naturellement que Graeme Allwright fera le chemin inverse en exportant les textes de BRASSENS en version anglaise.

Cohen, Brassens… Chanteurs et poètes !!!

Sings Brassens

 

Grand auteur-compositeur, Leonard Cohen possède un univers teinté de mélancolie et d’humour noir. Passionné de littérature dès son plus jeune âge, il commence à écrire pendant ses années universitaires et mêle la poésie à la musique. Etudiant en histoire de l’art, il fonde un groupe de country-folk, les Buckskin Boys. En 1959, le jeune homme s’envole pour l’Europe et réside à Londres avant de s’installer en Grèce, où il demeure sept ans. C’est là qu’il écrit et publie un recueil de nouvelles,  deux romans d’apprentissage salués par la critique, ‘The Favourite Game’ et ‘Beautiful Losers’. L’artiste vit difficilement de ses écrits et se tourne vers la musique : il repart donc sur le continent américain. Il y rencontre Joan Baez, Bob Dylan ou encore Tim Buckley, et écrit la chanson ‘Suzanne’ pour lancer la carrière de Judy Collins. L’artiste sort plusieurs albums dont le premier, ‘Songs of Leonard Cohen’, le fait connaître et apprécier au niveau international. Sa tournée européenne en 1970 achève d’affirmer sa notoriété. Quelques années plus tard, il publie un recueil de psaumes, réalise le petit film ‘I am a Hotel’ – dont il est également scénariste – et écrit le texte de la comédie musicale ‘Night Magic’ de Lewis Furey. Adepte du bouddhisme zen, Leonard Cohen se fait ordonner moine bouddhiste en 1996 sous le nom de Jikan. Voguant entre poésie et musique, Leonard Cohen est un perfectionniste qui n’est jamais satisfait de son travail. Il est décédé dans la nuit du 7 au 8 novembre 2016, à 82 ans.

Qui est Léonard Cohen ? Quelles sont ses sources d’inspiration ? Comment écrit-il ? Comment compose-t-il ? Quelles sont ses influences poétiques, ses références musicales ? Quel regard porte-t-il sur sa vie, sur ses « frères humains » et leurs sociétés, sur ses propres succès et sa célébrité mondiale, sur l’état de la planète ? Quels sont ses passions, ses colères, ses espoirs ? Il répond à toutes ces questions.
Pour le mieux comprendre, les auteurs sont aussi allés chercher dans son ouvre (poèmes, chansons, romans, textes en prose) les échos de ses propos et déclarations. Cette confrontation fait surgir l’autoportrait d’un artiste incomparable : Leonard Cohen par lui-même.
Ledit autoportrait a la forme d’un kaléidoscope. On y découvre successivement toutes les facettes de Cohen : le Montréalais et le juif, le fils et le poète, le musicien et l’amant, le patient et le voyageur, le « guerrier » et le romancier,  l’auteur de chansons, l’homme de scène et le mari, le père aussi, sans oublier le moine et le prophète.

Jean-Dominique Brierre et Jacques Vassal ont, chacun de leur côté, écrit de nombreux ouvrages sur la chanson : sur Leonard Cohen, Bob Dylan, Jacques Brel, Georges Brassens, Léo Ferré (Jacques Vassal) Jean Ferrat (Jean-Dominique Brierre). Ensemble, ils ont rencontré et interviewé Leonard Cohen ; ils ont aussi traduit trois de ses ouvrages.
Jacques Vassal a publié Georges Brassens, homme libre et Léo Ferré, la voix sans maître au cherche midi.
Jean-Dominique Brierre et Jacques Vassal sont les traducteurs du recueil Le Livre du désir de Leonard Cohen, paru au cherche midi.
Les auteurs habitent Paris (18ème) et Pornic (44).

 

 

 

Escalade tes larmes et reste muet Comme la rose sur son échelle d’épine. Puis dépose ta rose sur le feu Le feu s’abandonne au soleil Le soleil cède au merveilleux Dans les bras de l’être Sacré.
“The Window”

 

 

 

Et si Leonard Cohen est insaisissable ?

Résultat d’images pour brassens

Les commentaires sont fermés.

Chemins de mots et de poesies |
Eloge de la critique |
Livredethot |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Yengift
| Stephanienerita
| Stephanie durieux