Mais que jamais – mort de mon âme Jamais il ne fouette mes chats

Qu´il boiv´ mon vin, qu´il aim´ ma femme Qu´il fum´ ma pipe et mon tabac Mais que jamais – mort de mon âme Jamais il ne fouette mes chats Quoique je n´aie pas un atome Une ombre de méchanceté S´il fouett´ mes chats, y a un fantôme Qui viendra le persécuter         […]

Chemins de mots et de poesies |
Eloge de la critique |
Livredethot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Yengift
| Stephanienerita
| Stephanie durieux